Newsletter spéciale réorganisation – Février 2019 –

20 février 2019

La réorganisation de l’entreprise, engagée l’été dernier, bouleverse un grand nombre de salariés, par la transformation, voire la suppression de leur métier.

La CFDT ne met pas en cause la nécessité pour l’entreprise de se transformer. Mais elle déplore profondément la façon dont les changements sont menés, le fait savoir, et agit.

Les instances représentatives du personnel  ont un pouvoir d’expression d’avis. Elles peuvent recourir à la constatation, par un juge, du délit d’entrave, lorsqu’elles estiment n’avoir pas toutes les informations nécessaires pour se positionner et émettre des propositions ou contre-pro.

La CFDT, au Comité d’Entreprise, a œuvré pour que, lors de la séance du 31 janvier 2019, un avis sur la micro-organisation soit émis, même en l’absence des informations qui lui auraient été nécessaires.

La CFDT a demandé la tenue d’en CHSCT extraordinaire afin de contraindre la Direction à recenser toutes les situations compliquées et à accompagner réellement et efficacement tous les salariés. Ce CHSCT aura lieu le 21 février et nous vous tiendrons informés de la suite qui sera donnée.

En outre,  la CFDT organise, d’ici à fin mars, des rencontres d’adhérents et de sympathisants sur tout le territoire de la CEBPL, pour collecter et partager des informations, et organier l’accompagnement de ceux qui en ont besoin. Renseignez-vous auprès de vos élus pour en connaître les dates et les lieux.  (lire l’article)

NAO nationale, accord conclu: augmentation générale de 0,8% et prime de 1000 € pour tous

21 décembre 2018

La négociation était mal partie, BPCE a mis un terme à la négociation salariale de Branche le 14 décembre dernier. Des efforts de part et d’autre ont permis d’aboutir…

• Une augmentation générale pérenne de 0,8% pour TOUS

• Effet de ces deux mesures au 1er janvier 2019

• Une prime de 1000 € pour TOUS

Il reste aux employeurs à bonifier cet accord national par des négociations salariales positives au niveau des entreprises ! (lire le tract)

Lamentable échec des NAO nationales dû au profond mépris des dirigeants de BPCE envers les salariés

18 décembre 2018

Pour cette négociation salariale, les 5 organisations syndicales représentatives en Caisse d’Épargne pouvaient espérer de la part des employeurs une prise de conscience quant à la question du pouvoir d’achat qui se dégrade année après année, et se trouve accentuée par l’absence d’augmentation générale pérenne depuis 2 ans. La direction de BPCE, pleine de mépris à l’égard des salariés, campera sur ses positions minimalistes.

Les OS de la branche Caisse d’Epargne et du Groupe  vont se rapprocher pour envisager toutes mesures d’actions, comme c’est déjà le cas dans plusieurs Groupes bancaires.

(Lire le tract)

le projet SMITH ou l’art de désinformer

10 décembre 2018

Où en est-on du Projet SMITH ? Et tout d’abord de quoi parle-t-on ?

Il s’agit bien du projet de BPCE qui vise à faire racheter par BPCE SA une partie des activités de Natixis. Pour cela BPCE SA a besoin d’une remontée d e fonds des Banques et des Caisses : d’où l’augmentation de capital demandée aux entreprises.

Pour la CFDT obtenir l’avis rendu à BPCE SA (ainsi que celui qui sera rendu chez Natixis), était suffisant pour éclairer les élus des CE/CSE sur les impacts de l’augmentation de capital dans leur entreprise sans recourir à des expertises locales qui n’apporteraient rien de plus. Et aussi de ne pas demander aux CE/CSE de payer sur leurs propres fonds ces expertises.
(Lire l’article)

Anciens articles


Catégories

Abonnement newsletter




Rejoignez-nous sur Facebook