3. Les tracts

En direct du Comité d’Entreprise du 31 août 2018

19 septembre 2018

La Direction a informé les élus du Comité d’Entreprise du projet d’intégration des activités du Crédit Foncier. De plus, elle doit proposer 61 postes d’ici la fin du mois de septembre car c’est le nombre maximum de salariés concernés du Crédit Foncier sur le secteur de la CEBPL….

Christophe Pinault souhaite faire évoluer le Plan Stratégique actuel en fixant de nouveaux objectifs commerciaux, financiers, RH, risques et fonds de commerce. Le cabinet McKinsey a été choisi pour accompagner la déclinaison opérationnelle du Plan. La Direction a répondu qu’il n’y aurait pas de plan social à la CEBPL mais « l’enrichissement » du Plan Stratégique qui sera présenté au COS et aux élus au mois d’octobre apportera des réponses sur la volonté de Christophe Pinault d’aller au delà de la suppression des 145 postes programmée d’ici 2020, (83 en 2019) dans un contexte d’intégration possible de 61 salariés du Crédit Foncier.

(lire le tract)

Représentativité : la vérité des chiffres

21 décembre 2017

Au vu des informations circulant depuis quelques temps…. Nous préférons vous communiquer les chiffres officiels tels qu’ils ont été publiés.
Nous vous laissons apprécier librement ces résultats. Car pour la CFDT seule compte l’action qu’elle mène sur le terrains pour vous, les salariés. Lire le tract

Premier résultat sur l’expertise en CEBPL

12 décembre 2017

Vous avez été 67 % (2107 répondants) à vous exprimer sur vos conditions de travail et nous vous remercions d’avoir pris le temps de répondre au questionnaire proposé. Lire la suite

NAO 2017 Un simulacre de négociations !

12 décembre 2017

Face à la proposition unanimement qualifiée « d’indécente » eu égard au travail fourni par les salarié-es de la branche et aux richesses produites, les délégations syndicales CFDT, SNE-CGC, FO, SU-UNSA et SUD SOLIDAIRE ont décidés de suspendre la NAO et de quitter la séance. Au nom des salariés, nos organisations syndicales exigent une rencontre immédiate avec la direction de BPCE pour une reprise des négociations sur de nouvelles bases. Nous souhaitons aboutir à un accord instituant une augmentation générale pérenne des salaires pour toutes et tous les salarié-es de la Branche.

(Lire le tract)

Anciens articles


Catégories

Abonnement newsletter




Rejoignez-nous sur Facebook