STOP !

25 mars 2019

Nous apprenons que le SU UNSA et SUD prétendent que la CFDT serait sortie de l’intersyndicale qui appelle à la grève.

FAUX. La CFDT n’a pas été associée à la démarche. La CFDT a été informée du mouvement officiellement par le SU il y a 4 jours, alors que le mot d’ordre courait depuis plus d’une semaine.

STOP AU DENIGREMENT ! (explications en détail)

STOP AUX AMALGAMES ! (explications en détail)

STOP AU MEPRIS ! (explications en détail)

Avant d’adopter des positions dures, la CFDT épuise tout moyen de nature à éviter aux salariés d’y « laisser des plumes ».

Merci de votre confiance.(Lire en détail)

 

 

Christophe Pinault reçoit la CFDT pour évoquer les problèmes liés à la réorganisation

25 mars 2019

Dans la droite ligne de l’action engagée par la CFDT depuis plusieurs mois pour assurer la défense des intérêts des salariés dans le cadre de la réorganisation d’ampleur engagée à la CEBPL, les élus CFDT seront reçus par Christophe Pinault le 1er avril.

Nous engageons tous les salariés qui le souhaitent à nous contacter pour nous faire part, d’ici au 1er avril, de toute difficulté les concernant, afin qu’une recherche de solution individuelle puisse être envisagée. (lire l’article)

NEWSLETTER – 28 FEVRIER 2019 –

8 mars 2019

Le lancement de nombreux chantiers de la micro organisation conduit à une confusion et à des bouleversements sans précédent dans notre entreprise.

Les élus CFDT considèrent qu’il est de leur responsabilité de traiter en priorité les conséquences humaines de l’enrichissement du plan stratégique.

Conformément à la stratégie mise en place par vos représentants CFDT, ils ont demandé la tenue d’un CHSCT extraordinaire pour obtenir des réponses précises aux questions que  bon nombre de salariés se posent et  contraindre ainsi la Direction à prendre en considération chaque cas posant problème.

Les élus CFDT du CHSCT ont pris acte, en début de séance du 21 Février, de la position des élus SUD et SU de ne pas participer à cet échange.

La Direction a accepté de nous apporter des réponses par écrit que nous vous proposons de lire.

La démarche des élus CFDT s’inscrit dans une volonté de maintenir un dialogue social constructif en étant en permanence, avant tout, force de proposition.

(Lire l’article en détail)

Newsletter spéciale réorganisation – Février 2019 –

20 février 2019

La réorganisation de l’entreprise, engagée l’été dernier, bouleverse un grand nombre de salariés, par la transformation, voire la suppression de leur métier.

La CFDT ne met pas en cause la nécessité pour l’entreprise de se transformer. Mais elle déplore profondément la façon dont les changements sont menés, le fait savoir, et agit.

Les instances représentatives du personnel  ont un pouvoir d’expression d’avis. Elles peuvent recourir à la constatation, par un juge, du délit d’entrave, lorsqu’elles estiment n’avoir pas toutes les informations nécessaires pour se positionner et émettre des propositions ou contre-pro.

La CFDT, au Comité d’Entreprise, a œuvré pour que, lors de la séance du 31 janvier 2019, un avis sur la micro-organisation soit émis, même en l’absence des informations qui lui auraient été nécessaires.

La CFDT a demandé la tenue d’en CHSCT extraordinaire afin de contraindre la Direction à recenser toutes les situations compliquées et à accompagner réellement et efficacement tous les salariés. Ce CHSCT aura lieu le 21 février et nous vous tiendrons informés de la suite qui sera donnée.

En outre,  la CFDT organise, d’ici à fin mars, des rencontres d’adhérents et de sympathisants sur tout le territoire de la CEBPL, pour collecter et partager des informations, et organier l’accompagnement de ceux qui en ont besoin. Renseignez-vous auprès de vos élus pour en connaître les dates et les lieux.  (lire l’article)

Articles plus récents Anciens articles


Catégories

Abonnement newsletter




Rejoignez-nous sur Facebook